6 leviers d’acquisition de trafic à exploiter

You are currently viewing 6 leviers d’acquisition de trafic à exploiter
6 leviers d'acquisition de trafic à exploiter

Pour améliorer le trafic de votre site Internet, il existe 6 leviers d'acquisition à exploiter. Le référencement naturel, les backlinks, l'e-mailing... sont autant de ressources pour attirer les visiteurs.

Le référencement naturel

Si un clic sur la page de résultats de Google conduit un internaute jusqu’à vous, on parle alors de trafic organique. Il est lié au travail de classement des moteurs de recherche. 

Cette fréquentation provient des annonces publicitaires mais surtout du référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization). Les techniques SEO appliquées à un contenu de qualité, permettent d’obtenir un meilleur positionnement dans les pages de résultats. 

Par ailleurs, si on estime que le trafic dû au référencement naturel d’un site devrait être de 50 %, c’est également une limite à ne pas dépasser. Par mesure de précaution, il faut miser sur d’autres leviers d’acquisition pour ne pas devenir complètement dépendant des moteurs de recherche.

Les backlinks

Les backlinks sont des liens présents sur d’autres sites Internet et pointant vers le vôtre. Si vous analysez la fréquentation de votre site avec Google Analytics, le trafic issu de ces liens correspond à la catégorie referral.  

Dans les faits, vous pouvez être présent sur d’autres sites en différentes occasions. Par exemple, dans les comparateurs de prix, le bouton « voir l’offre » constitue un lien vers le site vendeur. 

Cependant, l’obtention d’un grand nombre de backlinks repose avant tout sur un contenu de qualité, qui peut être repris spontanément par des blogs reconnus dans votre domaine. 

Il est aussi possible de créer des partenariats avec des influenceurs. Ils partagent les liens vers vos produits sur leurs blogs. Ainsi, vous touchez une audience plus large et vous améliorez votre référencement naturel. En effet, les backlinks de cette qualité renforcent votre crédibilité et favorisent votre classement par Google et Bing.

Les réseaux sociaux

Partager vos contenus sur les réseaux sociaux démultiplie leur visibilité. Pensez simplement à vous adapter aux codes de chaque plateforme. Il y a d’ailleurs fort à parier que le profil de votre audience varie d’un réseau social à l’autre.

En France, Facebook reste leader avec plus de 37 millions d’utilisateurs (Europe1). Si vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux, prenez le temps d’y réfléchir, il y en a forcément un qui vous correspond ! Il serait dommage de faire l’impasse sur un canal marketing qui représente des milliers de visites potentielles.  

L'accès direct

Il résulte de la saisie directe de l’URL de votre site Internet. Cela induit que vous avez déjà conquis un visiteur et qu’il ne passe plus par les moteurs de recherche pour vous trouver. Il peut en effet utiliser la barre d’adresse ou passer par ses favoris.  

D’autre part, sur certains navigateurs, lorsque l’on ouvre un nouvel onglet, la page affiche les sites que l’on fréquente le plus. Si un internaute utilise ces liens, c’est aussi un accès direct.

Dans ce contexte, ces visites indiquent une notoriété déjà acquise et même une fidélisation de l’audience. 

C’est moins vrai si elles proviennent de cartes de visite ou de flyers remis lors de salons professionnels. Les supports imprimés ou prints sont des leviers d’acquisition à ne pas négliger en marketing digital. Ils génèrent des visites de nouveaux prospects. Ainsi, n’hésitez pas à varier vos supports de communication

En téléchargement, cela fonctionne aussi. Un livre blanc en format PDF avec des liens cliquables vers votre site crée du trafic direct

L'e-mailing

Ce canal marketing nécessite de connaître des prospects. S’il est possible d’acheter une liste de contacts, il n’en demeure pas moins que les mails non désirés risquent de paraître intrusifs. 

Pour développer le trafic lié aux mails, il faut multiplier les opportunités : inscription à la newsletter, téléchargement d’e-books, concours… En envoyant des mails à des personnes demandeuses, vous aurez l’assurance d’avoir une audience à l’écoute. Bien qu’elles connaissent déjà votre site, c’est un moyen de les fidéliser et de leur présenter vos nouveaux produits ou services. L’e-mailing, peu coûteux, offre un bon retour sur investissement.

Les liens sponsorisés

La souscription à des campagnes de publicité Adwords, LinkedIn, Instagram attire des visiteurs supplémentaires grâce aux clics sur des liens sponsorisés. 

Pour simplifier, on oppose souvent ce trafic dit payant aux autres leviers d’acquisition considérés comme gratuits. Pourtant, la réalité est un peu plus complexe. En effet, on peut investir dans la rédaction web pour améliorer son référencement naturel, ou bien, rémunérer des influenceurs pour le trafic social et referral. 

Coûteux sur le long terme, les liens sponsorisés permettent néanmoins d’augmenter les ventes d’un service ou d’un produit de façon ponctuelle. Votre stratégie de marketing digital devra simplement prévoir d’autres sources de fréquentation. Une annonce publicitaire aura un meilleur retour sur investissement si elle concerne un site ayant déjà acquis un minimum de notoriété.  

Quels leviers d'acquisition retenir ?

Qui peut dire de quoi l’avenir sera fait ? Votre réseau social favori existera-t-il encore demain ? En 2018, Google a modifié son algorithme plus de 3 000 fois… En réalité, il n’est pas question de choisir mais de diversifier les leviers d’acquisition existants. C’est un moyen d’éviter une dépendance qui n’est pas sans risque et d’exploiter chaque source de trafic au maximum de son potentiel. 

Ingrid Pilard

Consultante SEO et rédactrice web

Laisser un commentaire