Google : Anatomie d’une SERP

You are currently viewing Google : Anatomie d’une SERP
Les positions possibles dans la SERP de Google

La SERP de Google, comprenez par là, la page de résultats du plus célèbre des moteurs de recherche, attise toutes les convoitises. Son nom d'origine anglaise signifie Search Engine Result Page. Comment s'organise-t-elle ? Plus qu'une définition, je vous propose de disséquer la structure d'une SERP.

Les résultats ou liens de la SERP

Lorsque l’on entre une requête dans Google, par écrit ou vocalement, la SERP affiche une liste de résultats.

Chaque résultat contient :

  • Un nom de domaine suivi du fil d’ariane
  • Un lien bleu qui mène à une page web
  • Une meta description qui décrit brièvement le contenu de la page
Le lien est le plus souvent composé d’un titre et du nom du site web. Il peut être « sponsorisé » ou « organique ». 

Les liens organiques

L’affichage des liens organiques ou naturels dépend de leur pertinence par rapport à la requête. Les techniques de référencement naturel ou SEO visent à améliorer le positionnement des pages web d’un site dans la SERP.

Les liens sponsorisés

Les liens sponsorisés correspondent à des annonces publicitaires diffusées via Google Adwords. Ils s’affichent en haut ou en bas de la SERP. On peut en trouver jusqu’à 3 avant les premiers résultats organiques. Sur Google, on les reconnaît à la mention en gras  « Annonce », qui figure avant le nom de domaine. 

Les snippets

En plus des liens organiques et sponsorisés, Google propose de plus en plus de snippets. Ces blocs aux contenus enrichis modifient le squelette de la SERP de façon aléatoire. Avec des formats variés, ils s’implantent à différents endroits avec un objectif : nous renseigner au premier coup d’œil. S’ils font gagner du temps aux internautes, ils suscitent aussi l’intérêt des propriétaires de sites web. Ces encadrés constituent de belles vitrines pour gagner en visibilité. S’infiltrer dans le clan très fermé des snippets, c’est avoir une chance de rejoindre la position 0, c’est-à-dire, de se retrouver tout en haut de la SERP, avant le 1er résultat naturel. Je vous livre ici les noms des snippets à connaître. 

Featured snippet

S’il est présent, le featured snippet se place systématiquement en position 0. Il peut contenir plusieurs types d’informations : vidéos, images ou tableau comparatif de produits. 

Dans cette catégorie, on retrouve également l’answer box ou quick answers. Ce sont des textes sélectionnés pour leur capacité à répondre directement à la requête de l’internaute. Presque à chaque fois, l’extrait provient d’un site présent sur la 1re page de résultat. 

Dans de rares cas, le featured snippet est le fruit d’un partenariat avec Google. Ainsi, le site weather.com apparaît systématiquement dans le featured snippet lorsque l’on fait une recherche de type « météo + ville ».

Knowledge graph

Contrairement au featured snippet, ce bloc d’informations apparaît non pas au-dessus des autres liens, mais en haut à droite de la SERP. Même si les sources peuvent varier, c’est souvent Wikipédia qui est représenté dans le knowledge graph

C’est un format largement utilisé pour des recherches sur des lieux géographiques, des célébrités ou des œuvres d’art. Google le complète aussi avec des recherches associées. 

Pack local

Le pack local est un encart Google Maps. En fonction de la localisation de l’internaute, il affiche jusqu’à 3 établissements en rapport avec sa recherche : entreprises du BTP, restaurants, banques… De nombreux secteurs d’activité y sont représentés. 

Si vous disposez d’un établissement ouvert au public et que la concurrence dans votre ville n’est pas très développée, vous aurez de bonne chance de figurer en position 0 grâce au local pack. Pour cela, la première étape est de vous inscrire (gratuitement) sur Google My Business

FAQ

La FAQ est une liste de questions-réponses. Elle est fréquente quand les requêtes sont exprimées non pas sous forme d’expressions-clés mais de phrases interrogatives. Pour cette raison, elle tend à se développer avec la progression de la recherche vocale

La recherche universelle

La spécificité de la recherche universelle, c’est de proposer des résultats issus de sources différentes. Son format varie, sous la forme d’un carrousel d’images ou de vidéos. Avec un intitulé « A la une », le diaporama propose des articles issus de différents journaux pour une recherche en lien avec l’actualité. Il existe aussi des recherches universelles « shopping », « vidéos », « maps »…

Quelles positions viser ?

Le podium

Les chiffres de Backlinko ne laissent aucun doute sur l’importance d’être en haut de la première page. Le podium avec les 3 premiers liens naturels rassemble à lui seul 75 % des clics :

  • 1re position : CTR (Click-Through Rate) ou taux de clic de 31,7 %
  • 2position : CTR de 24,71 %
  • 3position : CTR de 18,66 %

Après la 7position, le CTR chute à 5 %. Concernant les autres pages, les référenceurs ont un adage :

« Si vous voulez cacher un cadavre, placez-le en 2page de Google »

Avec un CTR moyen de 0,78 % en seconde page, on comprend aisément pourquoi.

Position 0 et double visibilité

Les liens organiques sont privilégiés des internautes par rapport aux liens sponsorisés. Même en position 0, ces derniers ont un CTR qui dépasse rarement 5 %

Du côté des snippets, leur présence modifie les données précédentes. Ils font baisser le taux de clic total de la première page d’environ 5 %. Pourquoi ? Car en devenant un moteur de réponse et non plus de recherche, Google laisse la possibilité aux internautes d’obtenir des informations pertinentes sans visiter les sites web. 

D’autre part, un snippet en position 0 prend environ 10 % de trafic qu’il retire à la 1re position. Dans ce cas, mieux vaut être présent sur tous les fronts. Est-il possible de tout avoir ? Chaque format de snippet a ses exigences. Cependant, il est tout à fait possible d’être sur le podium et en position 0. Une chose est sûre, pour asseoir sa notoriété, la maîtrise des codes pour intégrer les snippets devient indispensable et offre au SEO encore de beaux jours devant lui. 

Ingrid Pilard

Consultante SEO et rédactrice web

Laisser un commentaire